Nord

Chants et légendes du froid 

Ensemble ALKEMIA

Photo : Pierre-Étienne Bergeron

Photo : Pierre-Étienne Bergeron

Folklores scandinaves, britanniques et québécois se côtoient dans des versions traditionnelles ou revisitées par des compositeurs nordiques. À travers les visions septentrionales de Roland, d’Orphée et d’ Arthur, héros de grands contes sans âge, venez dire adieu à l’hiver en compagnie d’ALKEMIA dans un périple nordique intemporel.

Finaliste au concours Early Music America en 2009, l’ensemble ALKEMIA se caractérise par l’alchimie des voix, des couleurs et des idées, par une exploration ludique d’un millénaire de musique vocale, essentiellement a cappella.

Dorothéa Ventura, voix; Marie-Paule Martel-Reny, voix; Jean-François Daignault, voix, instruments à vent; Annabelle Renzo, harpes; Renaud Paradis, récitant et percussions.

Pour en savoir plus…

Samedi 5 avril 2014, 20h

  • Salle de concert Bourgie
  • Musée des beaux-arts de Montréal
  • 1339, rue Sherbrooke Ouest, Montréal

Billetterie 

  • Musée des beaux-arts de Montréal
  • Régulier : 35,00 $
  • Membre du MBAM : 30,25 $
  • Moins de 30 ans : 18,75 $
  • Taxes et service inclus
  • Réservation : 514.285.2000 option 4

L’ensemble ALKEMIA,  c’est l’alchimie des voix, des couleurs et des idées, c’est l’exploration ludique d’un millénaire de musique vocale.
Du désir d’émouvoir, les chanteurs-instrumentistes  Dorothéa Ventura,  Marie-Paule Martel-Reny  et  Jean-François Daignault fondent le projet de l’ensemble ALKEMIA en 2003.
Enrichi des recherches historiques en interprétation et en ethnomusicologie,  ALKEMIA fait découvrir par sa maîtrise de l’arrangement musical et de la composition, des joyaux oubliés, des œuvres nouvelles et des classiques revisités.
Soucieux de satisfaire l’auditeur dans son désir d’intensité, d’intériorité et de divertissement, l’aspect visuel des représentations adapté à l’architecture de chaque lieu est devenu une force de l’ensemble.
Invité à de nombreux festivals, L’ensemble s’est aussi produit dans des contextes inusités tels que plusieurs cabarets de la contre-culture artistique montréalais, permettant d’élargir son public et de faire connaître un répertoire vocal à cappella à des personnes qui n’y auraient jamais été exposées.  Pour une troisième année consécutive, l’ensemble fait partie des artistes qui se produisent pour La Société pour les arts en milieux de santé. ALKEMIA a été finaliste au concours Early Music America, à New York, en 2006 et 2009. En décembre 2011, son premier disque Amor y guerra voit le jour, ce qui lui vaut plusieurs commentaires élogieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s